Notre approche mise sur une mobilité durable

Publié le 30 Avril 2018
Notre approche mise sur une mobilité durable
  • Large gamme de voitures électriques ou équipées au CNG
  • Cours d’éco-conduite
  • Budget ‘durabilité’ supplémentaire pour les conducteurs de véhicules durables

Dans le cadre de la mobilité durable, nous avons décidé en 2017 de modifier notre approche de la mobilité en optant résolument pour la constitution d’un parc automobile durable. Nos collaborateurs peuvent désormais privilégier une voiture électrique ou une voiture roulant au CNG (gaz naturel).

Karolien Vlassenroot, notre directrice financière, explique : “Depuis l’année dernière, la durabilité est une priorité stratégique pour Durabrik. Une politique qui passe forcément par un parc automobile durable. Avec notre filiale Ecopuur, spécialisée dans les techniques énergétiques durables, nous nous sommes mis en quête de la meilleure solution pour nos collaborateurs. Cela nous a permis d’élargir et de diversifier notre offre, avec notamment une voiture électrique et un véhicule équipé au CNG.”

Mais cette vision ne se limite pas à la durabilité de notre parc automobile. Nous voulons aussi aider nos collaborateurs à adopter une conduite plus écologique. Karolien poursuit : “Depuis début 2018, nous organisons une formation à l’éco-conduite. Via une D-cam intégrée dans le tableau de bord, nous analysons le mode de conduite du candidat pendant une heure pour tenter ensuite de l’inciter à une conduite plus écologique. Cette initiative et nos conseils sont accueillis avec beaucoup d’enthousiasme.”

Pour récompenser les collaborateurs qui optent pour une voiture durable, nous leur allouons un budget ‘durabilité’ supplémentaire qu’ils peuvent consacrer à l’installation de panneaux solaires, par exemple. Encore un avantage pour ceux qui roulent à l’électricité.

Steven Vanden Brande, conseiller Energie chez Ecopuur : “Par temps très ensoleillé, les sociétés et les ménages équipés de panneaux solaires produisent souvent plus d’électricité qu’ils n’en consomment et doivent la réinjecter dans le réseau, ce qui représente une perte pour eux. A moins d’utiliser cet excédent pour recharger la batterie de leur voiture électrique. D’autant plus qu’une voiture électrique roulant à l’énergie solaire coûte encore moins cher à l’utilisation.”

Découvrez notre magazine

Voir le magazine Brochure